PROJETS SOUTENUS PAR LE FONDS SOCIAL EUROPEEN   


A.R.A.MIS : Augmentation et Renforcement des Activités des Missions Régionales


Depuis des années, la Mission Régionale pour l'emploi de Mons-Borinage a la chance de bénéficier du soutien financier du Fonds Social Européen. En 2019, dans le cadre de la programmation 2014-2020, le FSE permet l'accompagnement vers et dans l'emploi de 20 demandeurs d'emploi additionnels. Sur l'ensemble de la programmation, le projet A.R.A.MIS vise à l'accompagnement de 180 demandeurs d'emploi additionnels et à la mise à l'emploi durable de 90 d'entre eux.  


M.A.R.I.An.N.E (IEJ2) : Mesures d'Acccompagnement Renforcé et Individualisé d'Ancrage des NEET'S dans l'Emploi.  


Le projet FSE M.A.R.I.An.N.E s'inscrit, en droite ligne, dans la continuité des actions développées dans le cadre du projet FSE R.Ob.I.N, celui-ci relevant de l'IEJ 1. Il a pour ambition d'une part de prolonger les activités d'insertion de l'action R.Ob.I.N, laquelle a pris fin au 31/12/2018, et d'autre part de renforcer l'envergure des actions d'insertion de la MRMB en faveur des NEET'S (jeunes - 25 ans). En termes d'objectifs d'accompagnement et d'insertion dans l'emploi, le projet M.A.R.I.An.N.E est 3 fois plus ambitieux que son "prédécesseur".    

Le projet FSE M.A.R.I.An.N.E a pour but de mobiliser de jeunes demandeurs d'emploi (- 25 ans) en vue de les aider, via des techniques d'accompagnerment adaptés, à réintégrer progressivement le circuit de l'insertion professionnelle. Dans un second temps, la MRMB propose un accompagnement intensif et personnalisé de recherche active d'emploi. L'ensemble du dispositif est dirigé vers l'obtention rapide d'un contrat de travail durable et de qualité. Tout au long de l'accompagnement, le jobcoach de la MRMB constitue un point d'ancrage fixe pour le jeune, favorisant ainsi son acquisition de repères et le développement de son autonomie sur le marché du travail. Néanmoins, compte tenu des spécificités du public suivi, l'attention est également portée sur la réorientation éventuelle de jeunes bénéficiaires vers d'autres partenaires. Le soutien financier du FSE permet l'accompagnement de 60 jeunes demandeurs d'emploi additionnels par an, soit 120 jusqu'à la fin de la programmation en 2020.